Le Français Mohamed Abdou remporte le WPT DeepStacks Brussels 2019

Mohamed Abdou wint WPTDS Brussels Main Event

“J’ai fait la bulle du satellite sur Winamax pour le Main Event mais j’ai pris 500€, j’avais un peu la rage je me suis dit j’y vais quand même y aller”, raconte Mohamed Abdou après sa victoire sur le Main Event WPT DeepStacks Brussels (1200€ – 584 joueurs).

Le palmarès du WPTDS Brussels
Février 2019 – Mohamed Abdou (France) 120.000€ (584 joueurs)
Novembre 2018 – Danny Van Zijp (NL) 110.000€ (535 joueurs)
Mars 2018 – Ioannis Angelou Konstas (GK) 75.000€ (315 joueurs)
Novembre 2017 – Laurent Polito (FR) 90.000€ (400 joueurs)

Le coverage complet du Main Event

Le Français s’est imposé après 24 minutes de duel, repassant devant avec la réussite du champion dans le plus gros pot du head’s up et pour toucher un one-outer à tapis couvert lors de la finale. “J’avais joué le WPT DeepStacks Deauville sans faire l’argent, ca sera une douce revanche d’y revenir pour la finale. J’ai bien aimé la structure du tournoi et particulièrement celle de la finale. Je me sens bien, je suis très content car j’avais un peu mal à la tête cette après midi”, explique Mohamed Abdou qui s’est mis aux tournois il y a une année et totalisait 40 000$ de gains sur le circuit avec notamment une 3e place sur le FPO Saint-Amand remporté par Julien Sitbon.

“Je vais aller à Barcelone pour essayer d’enchaîner”, a terminé ce papa de 30 ans qui aura eu besoin de presque 10 heures de poker pour plier le Jour 3 du tournoi.

  Speler   Prijzengeld
1 Mohamed Abdou € 120.000
2 Rehman Kassam € 79.000
3 Thomas Sorre € 57.000
4 Nissim Vaknin € 42.000
5 Alexandre Reard € 32.000
6 Fernando Garcia Garay € 25.000
7 Kyriakos Papadopoulos € 19.000
8 Samatar Gelle € 15.000
9 Joris Ruijs € 11.700
10 Vincent Gabel € 11.700
11 Abou Sy € 9.350
12 Said El Yousfi € 9.350
13 Mihai Stinca € 7.544
14 Alexandres Golubevs € 7.544
15 Bruno Rodrigues Fernandes € 6.120
16 Lyor Yiflach € 6.120
17 Thibault Saillard € 5.100
18 Long Nguyen € 5.100

La partie a débuté sur un bon rythme avec 8 sortants en un peu plus de deux heures de jeu. Le Roumain Mihai Stince (13e), le vainqueur WSOP Said El Yousfi (12e) et le Français Abou Sy (11e) ont manqué la réunification sur l’ultime table. Le Néerlandais Joris Ruijs était alors en tête avec Kyriakos Papadopoulos et Alexandre Reard sur ses talons. Rehman Kassam avait lui aussi plus de 50 blindes.

Le Belge Vincent Gabel étant le premier éliminé de la finale (10e), c’est ensuite le Grec de 24 ans, vainqueur du WPT 500 à l’ARIA l’été dernier qui perdait du terrain. Alexandre Reard se propulsait lui en tête du tournoi alors que les 9 derniers survivants étaient assurés d’un gain de 11 000€.

Au bout de 3 heures de jeu, dimanche, une énorme main impliquant trois joueurs va propulser Nissim Vaknin aux commandes et envoyer Joris Ruijs au fond du classement ! Le Néerlandais va résister une heure avant de s’incliner face aux As de KAssam (8e). En milieu de peloton en début de journée, Vaknin et Kassam occupaient alors le haut du classement.

Sept joueurs ont atteint les 5 heures de jeu lors du Final Day puisque Samatar Gelle va être le deuxième néerlandais de suite à rendre les armes, éliminé dans une bataille de shortstacks par Papadopoulos qui était derrière au showdown. Cette troupe va ensuite partir en pause dîner et le Grec va finalement s’incliner contre le Guyanais Thomas Sorre.

Mohamed Abdou dominait alors l’ultime table avec un Alexandre Reard en perte de vitesse. Tombé à 10 blindes, le Français va gagner un 40-60 à tapis pour se relancer… et reprendre son grind pour se repositionner en milieu de peloton.

Acculé à faire tapis, Fernando Garcia, le dernier espagnol en lice va finir par sauter après avoir envoyer all-in trois fois consécutivement. Sur le shove de trop, il va s’empaler sur le résistant Thomas Sorre et ses Rois (6e). Les rescapés du Jour 3 disputaient alors leur 8e heure de jeu.

Pas Verni, ALex Reard a perdu AA au pire moment…

Pendant que Mohamed Abdou collectait un tiers des jetons, Alexandre Reard trouvait enfin un spot de rêve pour en collecter la moitié et tomber à 4 joueurs. Le Français va alors perdre les As contre Kassam et sa paire de 10, le Britannique mettant un coup fatal aux espoirs du Team Pro Unibet.

Alex Reard s’inclinera sur la main suivante au bout de 8h30 de jeu, en 5e position pour 32 000€. A peine éliminé, ses adversaires vont se partager le magot, laissant 4000€, le trophée et un package pour la finale annuelle qui se déroulera à Deauville en mai 2019. !

Moins d’une heure plus tard, Mohamed Abdou bénéficiait d’un petit coup de pouce du destin pour terminer le travail.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire